La Kube : Box littéraire - #Octobre

7 nov. 2017


Il y a quelques années, j'étais une fervente consommatrice de Box en tout genre. Puis dans une optique de désencombre mes placards (et mon esprit), j'ai tout stoppé. Mais il y a quelques mois, j'ai découvert La Kube, une box littéraire. J'ai mis longtemps avant de me lancer, j'avais "peur" de recevoir des choses qui ne me plairait pas, mais au final, même si tel avait été le cas, il y aurait eu une solution. 



Lorsqu'on commande la Kube, on remplit tout un questionnaire sur nos goûts et nos envies littéraires, aussi précis qu'on le souhaite. Ensuite, soit on choisit notre libraire, soit on laisse le hasard faire les choses (option que j'ai choisi pour ma part), et ledit libraire analyse notre demande, et choisit un livre susceptible de nous convenir. Après quoi, il y a possibilité de recevoir la sélection du libraire pour la valider, ou non. Personnellement, je préfère garder la surprise jusqu'au bout. 

Mais la box ne contient pas seulement un livre ! Elle contient également "un kit composé d'éléments additionnels exclusifs qui (vous) feront vivre un moment de lecture magique". La thématique de la Kube d'octobre était "le temps". 


On y trouvait donc : un marque page, une belle carte, le thé du temps retrouvé ("un rooibos parfumé à la noix de coco, sublimé par de délicieux morceaux de pomme et de chocolat"), l'encens des lecteurs, ainsi qu'un kit d'initiation à la réflexologie et à la lithothérapie. 
Je n'ai pas encore pris le temps de me pencher sur ce dernier kit, mais je le garde précieusement pour l'étudier prochainement. Et puis j'ai un petit bémol à faire passer, je ne suis pas fan de thé ! Même si les odeurs, les intitulés m'attirent, j'ai toujours l'impression de boire uniquement de l'eau chaude, et ce n'est pas hyper agréable... 


La Kube était également en collaboration avec Le temps des Cerises, qui nous a glissé un joli petit agenda pour 2018 ! Même si j'ai pris l'habitude de tout noter dans le calendrier de mon smartphone, je tenterai quand même de m'en servir. 


Et puis, bien entendu, le livre ! Pour ma part, je souhaitai une histoire en accord avec la période d'Halloween, pour me faire frissonner un peu... J'ai donc reçu Le livre sans nom, d'auteur anonyme.

"Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets... Un sérial killer assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom... La seule victime encore vivante du tueur se réveille, amnésique, après cinq ans de coma. Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, quelques clins d'oeil à Seven et The Ring... et voilà le thriller le plus rock'n'roll de l'année !" 

D'ordinaire, je ne me serai pas tournée vers un tel livre. je serai passé à côté sans forcément le regarder, et même en lisant le résumé, je n'aurai pas forcément sauté le pas de l'acheter. Et pourtant, je ne regrette pas de l'avoir en ma possession. Il m'intrigue énormément ! J'ai encore quelques lectures que je souhaite lire avant celui-ci, mais il ne devrait pas trop tarder à sortir de ma PAL. 

Je suis ravie de cette box, et j'ai hâte de recevoir celle du mois de Novembre ! Sachez que la box est au prix de 15€/mois (+ 3.90€ de frais de port). Elle est renouvelée tous les mois automatiquement, mais il y a possibilité de résilier l'abonnement à tout moment. 
La Kube a également lancer un parrainage récemment et en suivant ce lien, vous obtenez 4€ à valoir sur les abonnements et les carte cadeaux (et en même temps, je reçois 4€ pour vous avoir parrainer). N'hésitez pas !

Avec nos 10 doigts : Automne & Halloween !

31 oct. 2017



Je ne l'ai pas encore spécifié dans un article spécial, mais si vous avez-lu mon "à propos", vous savez que je suis ATSEM. Le mercredi, j'enfile ma casquette d'animatrice dans un accueil communal. Là, je laisse libre court à mon imagination pour proposer des activités aux enfants. 

Emma du blog "le carnet d'Emma", a lancé un nouveau projet qui m'a de suite attiré. Ledit projet "avec nos 10 doigts", consiste à réaliser des activités, avec nos enfants, sur un thème donné. Malheureusement, je n'ai as encore d'enfants pour pouvoir réaliser toutes sortes d'activités manuelles. Mais comme dit au dessus, je suis animatrice, et je pense pouvoir, moi aussi, apporter ma pierre à l'édifice. J'ai donc profité des thèmes donnés, l'automne & Halloween, pour réaliser quelques petites choses avec mes petites monstres. 


Empreinte d'automne


# Matériel :


- farine
- sel
- eau
- rouleau
- feuille d'automne
- peinture

# Les étapes :


• Premièrement, réaliser la pâte à sel. La recette est simple, 2 mesure de farine pour 1 de sel, et ajouter un peu d'eau jusqu'à obtenir une belle pâte bien souple. Si elle est trop friable, ajouter un peu d'eau, et si elle est trop molle ou collante, ajouter de la farine. 
• Rouler la pâte à sel à l'aide d'un rouleau.
• Déposer la feuille d'automne en appuyant doucement pour laisser la trace. (Pour ma part, j'ai choisi d'insister sur le contour avec la pointe d'un crayon à papier, aiguille, cure-dent...)
• Laisser sécher la réalisation durant environ 12h, puis la faire cuire entre 75°C et 110°C. Le temps de cuisson varie selon la taille de l'objet.
• Peindre.


Photophores d'Halloween.


# Matériel :


- pot en verre style la laitière
- peinture acryllique
- papier noir/blanc
- yeux mobiles
- bougie chauffe plat ou bougie électrique

# Les étapes :


• Peindre l'extérieur du pot en verre (noir : chauve-souris; orange : citrouille; blanc : fantôme; violet : sorcière; vert : monstre...).
• Une fois sec, coller les yeux, bouche, ailes, chapeau, balais...
• A la nuit tombée, allumer les bougies... ;)


Morning routine : green & slow.

12 oct. 2017



En janvier 2016, je décidai de stopper tous les produits conventionnels pour ma peau, et passer à une routine plus saine et plus naturelle. A ce moment là, j'ai testé beaucoup de produits (on reconnaît la fille abonnée aux box beauté..), et je n'avais pas de réelle routine. 

Mais en juillet 2016, j'ai arrêté ma pilule, et ça a été la catastrophe. Il y a, heureusement, eu des points positifs à ce changement mais il y en a également eu un négatif, et pas des moindres : une acné très sévère. A ce moment là, j'ai tenté de trouver une routine matinale stable, naturelle et minimaliste. 

Une routine green & slow.


Mon premier réflexe le matin, c'est de me passer le visage à l'eau froide. Il y a les "pour" et les "contre" pour ça, mais moi, ça me réveille, et me fais un bien fou ! A noter que je ne nettoie pas ma peau le matin, je pense qu'il est suffisant de le faire une fois par jour, et je préfère le faire le soir. 

Ensuite, je passe un hydrolat de géranium de la marque Florame, que je "pshit" directement sur mon visage. Il permet avant tout de retirer le calcaire laissé par l'eau du robinet, mais il est aussi un régénérateur cellulaire et réputé sur les peaux à problèmes et acnéiques. Je le laisse "poser" quelques secondes et je viens masser légèrement et délicatement.

Avant que l'hydrolat pénètre entièrement la peau, je viens appliquer deux gouttes de gel d'aloe vera de la marque Pur aloé (attention à bien vérifier la composition du gel d'aloé vera !), que je mélange à une goutte d'huile végétale de nigelle Aromazone
L'aloé vera nourrit et régénère la peau contre le vieillissement, mais il est également utilisé contre les brûlures, les coupures, les piqûres d'insectes... En résumé, c'est LE produit à avoir dans sa pharmacie. 
L'huile végétale de nigelle, elle, fortifiante, mais aussi purifiante et très utile pour les peaux à tendance acnéiques. 

Et voilà, la routine est terminée ! Oui, vous avez bien lu, je n'utilise que trois produits pour ma routine du matin. Je ne ressens pas le besoin d'en utiliser plus, et ma peau semble se contenter de peu. Cela dit, l'huile de nigelle n'est pas la seule que j'utilise. 

Mes différentes huiles végétales.



Cet été par exemple j'ai laissé l'huile de nigelle au placard, et à la place, j'appliquais (toujours de la même façon que dite au-dessus) un macérat huileux de carotte de la marque Propos. L'huile de carotte à des propriétés bonne mine et régénérante. Elle donne de l'éclat à la peau, prolonge le bronzage, équilibre et affine le grain de peau et aide à ralentir le vieillissement cutané. Elle est également un très bon après soleil ! Idéale pour l'été, donc. 

J'ai également de l'huile de chanvre du Laboratoire du Haut-Ségala. Je connaissais pas du tout cette huile, et suis tombée dessus par hasard dans les rayons d'une parapharmacie. Elle est un très bon soin réparateur et recommandée pour régénérer tous types de peaux contre les agressions journalières. Je l'ai encore très peu utiliser, mais comme vous pouvez le voir au-dessus, mon huile de nigelle touche à sa fin, et c'est celle-ci qui prendra sa suite ! 

14 mois sans pilule, le bilan.

17 sept. 2017




Il y a quelques mois, je vous publiai un article concernant l'arrêt de ma pilule. Je vous confiai mon parcours avec celle-ci, de mes débuts à mes 16 ans, jusqu'à récemment. Et à la fin de cet article, je vous relatai mes six premiers mois sans elle et les aléas que cela a provoqué. Au jour d'aujourd'hui, nous sommes en septembre 2017, et j'en suis à presque 14 mois (d'ici quelques jours) après l'arrêt de la pilule. L'heure est au bilan !

Carnet de lecture #1 : La sœur du roi, de Alexandra de Broca

12 sept. 2017


« Elle est princesse de sang. Recluse à la Cour de Versailles, vouée à rester seule et à se consacrer aux œuvres charitables. Lui est roturier. Brillant botaniste du jardin du Roy, il est adepte des Lumières. Tout oppose Madame Elisabeth, la jeune sœur de Louis XVI, et François Dassy. Pourtant, lorsqu’ils se rencontrent par hasard dans la forêt de Fontainebleau, une irrésistible attirance les pousse l’un vers l’autre.

La rentrée littéraire du net 2017 - #1 Août

2 sept. 2017



La rentrée approche, et avec elle son renouveau. Je ne suis plus étudiante depuis longtemps, mais pour moi, la rentrée de septembre est presque plus importante que le 1er janvier. Je suis toujours pleine de résolutions, me jurant de les tenir... mais comme à chaque fois, elles finissent par tomber à l'eau. Cette année, il y en a une précise que j'ai envie de tenir, même si elle ne se déroulera pas sur toute l'année.